français | Türkçe

connexion

Duo violon et harpe

6 décembre 2018, 19:30

| Concert , Musique classique , Ouvert à tous

Şirin Pancaroğlu : harpe
Ignace Jang : violon

Programme :
Le programme sera mis en ligne ultérieurement.

Şirin Pancaroğlu, harpiste

La harpiste la plus renommée de Turquie, Şirin Pancaroğlu a été reconnue dans les cercles musicaux pour ses capacités d’interprétation et sa personnalité musicale à multiples facettes. Parallèlement à sa carrière dans la musique classique, Şirin Pancaroğlu est engagée dans la musique traditionnelle turque, l’improvisation, la musique électronique, le tango et les performances semi-scéniques pour lesquelles elle a été reconnue par la critique. Elle collabore régulièrement avec des interprètes et compositeurs de divers horizons, franchissant les frontières entre les styles musicaux tout en contribuant au répertoire de la harpe avec de nouvelles œuvres qui lui sont dédicacées. La formation professionnelle de Şirin Pancaroğlu est associée à deux écoles de harpe françaises : "Jamet" et "Renié". Née en 1968 à Ankara, elle a complété la partie européenne de son éducation au Conservatoire de Genève. Par la suite, elle a reçu une maîtrise de l’Université de l’Indiana School of Music où elle a étudié avec Susann McDonald. Louée par le Washington Post en 1993 comme « grand talent de calibre international », Şirin Pancaroğlu sort son premier album "A String of Longing" en 1988, suivi de "Kuyruklu Yıldız Altında", "Barokarp", "Telveten", "Eski Dünya-Yeni Dünya" ( Vieux Monde - Nouveau Monde), "İstanbul’un Ses Telleri "(Harmonies d’Istanbul), "Elişi" (Artisanat) et "Univers de Résonance".
Les concerts de Şirin Pancaroğlu l’ont menée à travers le monde, par exemple le Kennedy Center à Washington, Wolf Trap en Virginie, le Konserthuset à Stockholm, le Small Hall du Concertgebouw et le Bimhuis à Amsterdam, le Sejong Cultural Arts Center à Séoul, le Takemitsu Memorial Hall à Tokyo, le Petit Palais à Paris, le Centre des Arts Culturels Atatürk et la Salle de Concert Cemal Reşit Rey à Istanbul. Elle a été invitée au Festival Printemps des Arts, au Festival Berlioz, au Festival de la Harpe en Avesnois, au Festival de Musique de Chambre de Chirens, aux Semaines Musicales de Villeveyrac et au Festival du Trièves en France ; le Festival Imagine New Music, le Millenium Stage, le Ebb and Flow Arts Festival aux Etats-Unis, le Belgrade Harp Festival en Serbie, le Jerusalem International Oud Festival en Israël, le Festival International de Harpe de Rio de Janeiro au Brésil, le Festival de la Cuidad de Mexico au Mexique, le Festival de harpe en Belgique ainsi que dans tous les grands festivals internationaux en Turquie.
Şirin Pancaroğlu se consacre à la popularisation de la harpe auprès d’un large public dans sa Turquie natale. Elle se produit régulièrement pour des publics variés, allant des écoles aux concerts de quartier, des apparitions à la télévision à des concerts dans des salles prestigieuses et des lieux d’été populaires en plein air. Son travail en tant que fondatrice de l’Association pour l’art de la harpe qu’elle a créée en 2007 l’a amenée dans un voyage pour des organisations non gouvernementales en Turquie, travaillant avec des fonds officiels, formant des alliances avec d’autres organisations et milieux professionnels liés à l’art et à la musique. L’association l’a amenée à diriger un festival international et à organiser des activités annuelles au profit de la harpe et de son équivalent historique local, la harpe turco-ottomane le çeng. En 2008, elle a participé à un projet de mise en valeur de cet instrument et à la commande d’un concerto pour çeng, harpe et orchestre de Hasan Uçarsu, les « invités non invités », dont elle a présenté et enregistré avec l’Orchestre Philharmonique de Tekfen au 36ème Festival de Musique d’Istanbul. Au cours des dix dernières années, Şirin Pancaroğlu a collaboré avec Hasan Uçarsu en permanence, ce qui a donné lieu à plus d’une heure de musique nouvelle pour la harpe, avec des racines esthétiques dans la culture musicale turque, qu’elle a également enregistrée et publiée. Au cours de ces dernières années, Şirin Pancaroğlu a réalisé des projets collaboratifs inédits, par exemple "Harmonies of Istanbul", mettant en vedette six œuvres de compositeurs turcs contemporains qui ont écrit pour elle ; sa propre interprétation du tango "Cafe Tango" qui implique des artistes et des danseurs d’Argentine et de Turquie ; "Handicraft", un projet essentiellement improvisé basé sur la musique traditionnelle turque d’origine instrumentale et vocale ; et "Resonating Universes", une œuvre de soixante minutes pour la harpe occidentale, la harpe celtique, le çeng et l’électro-harpe, écrite pour elle par le compositeur Erdem Helvacıoğlu. En 2013, elle s’est rendue à Londres pour un récital en solo à King’s Place et participe à des festivals internationaux en Belgique et à Edimbourg (Royaume-Uni) avec son projet « Handicraft ». Şirin Pancaroğlu a obtenu une mention honorable de l’Université Technique du Moyen-Orient en 2008.

Ignace Jang, violoniste

Le violoniste Ignace "Iggy" Jang est connu pour son jeu technique éblouissant et pour sa capacité à tisser des liens personnels avec son public. Ignace Jang est premier violon du Hawaii Symphony Orchestra, du Britt Festivals Orchestra, il est également membre du département de musique de l’Université d’Hawaii Manoa, et le directeur du programme Solo & String Quartet du Pacific Music Institute. Il s’est produit aux États-Unis, en Europe et en Asie dans des salles de concert comme le Bunkamura Hall de Tokyo, le Théâtre des Champs-Elysées à Paris, le Seoul Arts Centre et le Sejong Cultural Arts Centre. En tant que soliste, il s’est produit avec l’orchestre symphonique d’Honolulu, l’orchestre symphonique du Colorado, l’orchestre de chambre de Versailles et l’Orchestre deProvence-Alpes-Côte-d’Azur en France. En tant que chambriste, il a notamment été invité aux festivals Berlioz, Trieves et Chirens dans sa France natale, le Jeju Isle Music Festival en Corée, et a récemment fait des tournées au Brésil, en Chine, au Brésil, en Turquie et en Angleterre récemment pour une série de concerts et de masterclasses. Ignace Jang a aussi été un artiste invité au congrès national de l’association nationale des professeurs de musique à Los Angeles, CA, et a récemment publié un CD des oeuvres d’Edward T. Cone. Parmi ses collaborateurs réguliers figurent les pianistes Jon Nakamatsu, Jon Kimura Parker, Ralph Votapek, les violonistes Hilary Hahn, Chee-Yun, le violoncelliste Franz Helmerson, la harpiste Sirin Pancaroglu et l’extraordinaire joueur de ukulélé Jake Shimabukuro.
En tant que pédagogue passionné, Ignace Jang a passé une grande partie de son temps à assurer le succès du programme de formation des cordes du Hawaii Performing Arts Festival, et maintenant le Pacific Music Institute. « C’est le temps que tu as perdu pour ta fleur qui la rend si importante » a dit le Petit Prince de St. Exupéry. Jang essaie de suivre cette devise dans ses enseignements tout au long des années, aux étudiants de tous les âges, de tous les lieux.
M. Jang a été lauréat du grand prix du Concours international de violon Rodolfo Lipizer (Italie), où il a également reçu le Prix spécial du jury pour sa personnalité musicale exceptionnelle. Jang a également remporté des prix au Concours de violon du Lion’s Club de France et au Eastern Music Festival. Au début de sa formation, il a reçu ses premiers enseignements du professeur Flora Elphege, avant d’obtenir le Premier Prix en tant que plus jeune lauréat. Diverses subventions de la Commission franco-américaine et du ministère français de la Culture lui ont permis de poursuivre ses études sous la tutelle de Franco Gulli à l’Université de l’Indiana. Après avoir reçu son diplôme d’artiste, il a été invité l’année suivante en tant que chercheur invité.
Né à Grenoble en France, Ignace Jang commence le violon à l’âge de cinq ans. Dans son jeu, il s’efforce d’exprimer un spectre similaire de sentiments tout en déployant une couleur unique et une profondeur de son pour laquelle il a vu des éloges dans la presse américaine, européenne et coréenne.

Ce concert est organisé en partenariat avec l’Association pour l’Art de la Harpe (Arp Sanatı Derneği)

recherche


MOODLE Réception des parents TICE E-OKUL web-mail