français | Türkçe

connexion

Le panel NDS du Salon du Livre d’Istanbul, l’un des temps fort du Prix Littéraire NDS

Depuis le lancement de son Prix Littéraire en 2009, le Lycée français Notre Dame de Sion organise chaque année une conférence au Salon du Livre d’Istanbul, Tüyap. Organisée avec l’association des anciens du lycée, cette conférence aborde les thèmes tournant autour de la littérature et de la jeunesse. Les intervenants sont des écrivains de renoms comme Tahsin Yücel, Oya Baydar, Enis Batur, Yalçın Tosun, ou des spécialistes de questions de jeunesse comme Dr. Erdal Atabek.

Le panel NDS de cette année s’intitulait "Le rôle de la littérature de jeunesse, dans la construction de l’identité" et réunissait trois spécialistes de la question :

Gülten Dayıoğlu, auteur de littérature de jeunesse
Prof. Dr. Yankı Yazgan, pédopsychiatre
Yrd. Doç. Necdet Neydim, chercheur et écrivain

Devant une salle comble, le modérateur du panel, la journaliste et écrivaine Yazgülü Aldoğan, a fait une rapide présentation puis a laissé la parole aux intervenants. L’écrivain Gülten Dayıoğlu, l’invitée d’honneur du 31ème Salon du Livre d’Istanbul et auteur de 78 livres pour enfants, nous a parlé de ses 50 ans de carrière, mais surtout comment elle a su attirer l’intérêt de trois différentes générations de jeunes en Turquie. L’amour de son métier, les liens qu’elle a su établir et entretenir avec les jeunes afin de mieux appréhender leur évolution et leurs préoccupations, constituent certainement les clés de sa réussite auprès d’une très large palette de lecteurs.

Écrivain et chercheur, Necdet Neydim, spécialiste de la langue et de la traduction, mais également de la jeunesse, a parlé de la place des livres dans la formation culturelle de l’enfant. Après avoir souligné l’universalité des questions et des préoccupations des enfants, il a décrypté l’engouement des jeunes pour des succès planétaires comme Harry Potter.

Quant au célèbre pédopsychiatre, le professeur Yankı Yazgan, il a expliqué comment la littérature peut influencer la jeunesse mais également les difficultés qu’ils peuvent rencontrer pour la lecture, et enfin quels sont les genres littéraires les plus appréciées par les jeunes.

Le public a également posé des questions aux intervenants, notamment comment expliquer le manque d’intérêt de la jeunesse pour la lecture, comment les nouvelles technologies peuvent influencer la lecture et enfin, y a-t-il une différence entre l’écriture à la main et celle sur ordinateur....

recherche


MOODLE TICE E-OKUL web-mail