L’amour de transfert dans la relation éducative

11 avril 2015 9:00 - 17:00

En partenariat avec le Consulat Général de Belgique à Istanbul.

Evènement prioritairement ouvert aux professeurs francophones des lycées français et des universités.
Le film est en français sous titré en anglais et la traduction des interventions en langue turque.

Réservation obligatoire avant le 9 avril auprès du Lycée NDS - tel : 0212 219 16 97


L’amour de transfert dans la relation éducative

PROGRAMME DE LA JOURNÉE PÉDAGOGIQUE CINÉMA - CONFÉRENCES

  • 9.00-9.30 ACCUEIL des participants
  • 9.30-9.45 OUVERTURE de la journée conférence
    Yann de LANSALUT, Directeur du Lycée Notre Dame de Sion
  • 9.45-10.05 Présentation du film « SANS RANCUNE ! »
    Yves HANCHAR, Cinéaste et réalisateur du film
  • 10.05-10.15 Prologue
  • 10.15-12.00 Projection du film

En 1955, dans un internat en Belgique, Laurent Matagne, 17 ans, croit discerner sous l’identité de son professeur de français surnommé Vapeur, son père disparu lors d’un raid aérien, pendant la deuxième Guerre mondiale. Vapeur est excentrique, mystérieux, inquiétant, brillant et il communique vite à Laurent sa passion pour la littérature. Au point de susciter chez lui une vocation d’écrivain. Matagne et son ami Boulette décident de mener l’enquête.
<clear1>

  • 12.00-12.30 « Le transfert dans la relation pédagogique : quand désirs et amour ’’s’em-mêlent’’ ». Lecture analytique du film - Marie LIÉVAIN
  • 12.30-13.00 Débat d’idées
  • 13.00-14.00 Pause déjeuner (libre)
  • 14.00-14.45 « La fonction paternelle dans la relation éducative »
    Monique de VILLERS
  • 14.45-15.30 « Du transfert au désir d’apprendre »
    Guy de VILLERS
  • 15.30-15.45 Pause café
  • 15.45-16.30 Intervention de Yves HANCHAR et Débat d’idées
  • 16.30-16.45 SYNTHÈSE COMMUNE et CLÔTURE de la journée

    BIOGRAPHIES
    Yves Hanchar, cinéaste :

    Yves Hanchar est un cinéaste belge né en 1960, à Huy (Belgique). Arrivé à Bruxelles, il découvre vers 13 ans le cinéma via l’adaptation de Moby Dick par John Huston. Autodidacte passionné, Yves Hanchar débute sa carrière de réalisateur en 1981 avec plusieurs court-métrages de fiction, dont « Voisinage » (1984) avec une nomination aux Oscars, et trois documentaires : « Lagune » (1984), « A vous de jouer » (1985) et « Maîtres du monde » (1989). Il réalise plusieurs long-métrages, dont « La Partie d’échec » (1994), avec Catherine Deneuve, Pierre Richard et Denis Lavant, sélectionné et récompensé notamment par le Grand Prix du Festival International du Film de Flandre ; « Slogans » (2001) et « Sans rancune » ! (2008), film projeté pour la conférence, avec Milan Mauger dans le rôle de Laurent Matagne (17 ans) et Thierry Lhermitte dans celui du professeur de français. Yves Hanchar est professeur à la Haute École de Théâtre de Suisse Romande (Lausanne) ; ainsi qu’à l’Institut des Arts de Diffusion (Louvain-La-Neuve - Belgique).
    <clear1>
    Monique de Villers Grand-Champs, psychanalyste :
    Monique de Villers Grand-Champs est psychanalyste, membre de l’École de la Cause freudienne et de l’Association mondiale de psychanalyse. Elle est enseignante à la Section clinique de Bruxelles et responsable du Séminaire d’études de la psychanalyse à Louvain-La-Neuve (Belgique). Elle a publié de nombreux articles dans des revues de psychanalyse, dont Variété des figures de la honte, Passage à l’acte meurtrier, Un corps immortel.
    Guy de Villers Grand-Champs, philosophe et psychanalyste :

    Guy de Villers Grand-Champs est docteur en philosophie et psychanalyste. Il est professeur émérite de l’Université de Louvain la Neuve, à la Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Éducation (Belgique). Il a fondé avec B. Courtois (Paris), P. Dominicé (Genève) et G. Pineau (Tours) l’Association Internationale des Histoires de Vie en Formation (ASIHVIF). Formateur d’adultes, il accompagne les enseignants dans le processus d’analyse des pratiques professionnelles et supervise des centres PMS en Wallonie et à Bruxelles, ainsi que des Instituts Médico-Pédagogiques et des centres de guidance. Il a publié plusieurs ouvrages et de nombreux articles dont Pour une éthique du désir en formation, L’incidence de la psychanalyse sur les pratiques d’enseignement et de recherche.
    <clear1>
    Marie Liévain-Vantieghem, psychologue :

    Marie Liévain-Vantieghem, diplômée en psychologie clinique de l’Institut Libre Marie Haps (Bruxelles), a travaillé en Institut Médico-Pédagogique (Belgique). Maître-chercheuse en Sciences de l’éducation de l’Université de Rouen (France), elle mène des travaux dans le champ de l’éducation et de la formation selon une approche clinique d’orientation psychanalytique. Elle s’intéresse tout particulièrement à la question des phénomènes de transfert dans la relation pédagogique. Elle a également enseigné dans différents instituts dans le cadre de la formation initiale des nurses et futur(e)s éducateur(trice)s spécialisé(e)s.
    <clear1>