français | Türkçe

connexion

Seconde étape de la formation de certification « Vie Durable » à NDS

NDS poursuit ses formations « Vie Durable ». La seconde étape de la formation - dont la première s’est tenue les 7 et 8 décembre 2019 - a eu lieu les 11 et 12 janvier 2020.

Ci-dessous les impressions de notre élève Nil qui a participé aux deux sessions :

« La Terre est comme un morceau de verre aux bouts de nos doigts. Au moindre mouvement déplacé, elle peut nous faire saigner les mains ou elle peut tomber de nos doigts et se casser. La Terre reste accrochée très difficilement à nos doigts. La première chose essentielle pour pouvoir la resserrer dans notre paume et l’unifier avec notre corps serait une prise de conscience par rapport à sa perte.

Nous avons acquis cette prise de conscience avec Brika durant le premier niveau de la formation de certification sur la vie durable réalisée dans notre école. Suite à l’impact positif de cette formation sur les élèves et à notre participation nombreuse, la seconde phase a eu lieu les 11 et 12 janvier 2020. Cette fois, ce second pas nous a permis de percevoir au-delà d’une seule prise de conscience que la Terre nous échappait aux doigts, de réfléchir sur l’impact que nous pourrions exercer sur elle. En premier lieu, nous avons calculé notre propre empreinte de carbone et avons constaté dans quelle mesure le moindre mouvement déplacé était capable de fissurer le verre. Les réalités dont nous avons été témoins étaient assez importantes pour nous mobiliser. Notre enseignante Gülin Yücel et le Prof. Levent Kurnaz ne se sont pas uniquement contentés de nous informer sur les problèmes liés à l’environnement et les objectifs de la vie durable. Grâce aux travaux effectués en groupe, ils nous ont permis de développer notre sens d’initiative et de nous sensibiliser aux étapes à suivre à cet égard. Nous avons ainsi compris qu’il fallait trouver des solutions créatives pour l’environnement et la Terre et qu’il était possible de les mettre à exécution. Ce que nous avons remarqué le plus était le fait que nous les jeunes, nous étions capables de façonner et de changer la Terre.

Notre tâche actuelle est d’agir d’abord par nous-mêmes, puis de faire usage de ces compétences et de ces connaissances que nous avons acquises pour avoir un grand impact sur la Terre, même à petits pas. »

Nil A., 10C

recherche


MOODLE E-OKUL web-mail