français | Türkçe

connexion

Leïla Sebbar, "Femmes du réel, fictions de femmes"

8 mars 2011, 10:00

| Conférence , Pour les élèves

En parallèle avec l’exposition du même nom, nous vous proposons :

Leïla Sebbar

Femmes du réel, fictions de femmes

À l’insu de son père, Leïla Sebbar collectionne les femmes d’Afrique du Nord sur cartes postales pour la plupart coloniales et souvent triviales. C’est qu’au-delà du regard violent, violant sur ces « modèles », généralement des prostituées, elle perçoit « les
femmes du peuple de [son] père » et voit derrière chacune d’elles « une petite fille grandie trop vite »… Des femmes du réél, donc, mais également des fictions de femmes fabriquées par le désir de voir et de savoir du photographe occidental, fasciné aussi par les bijoux, les étoffes, les tatouages, l’ailleurs… Entre réalité et fiction, comme Leïla
Sebbar dans ses livres, dans la quête de son père, de ses Algéries…

Leïla Sebbar

Romancière, nouvelliste et professeur de lettres, Leïla Sebbar est née à Aflou, en Algérie française, d’un père algérien et d’une mère française, tous deux instituteurs.
Elle vit en France depuis l’âge de dix-huit ans. Étudiante, puis professeur de Lettres, elle est l’auteure d’essais, de critiques littéraires, de recueils de textes inédits, de nouvelles et de romans.

Leïla Sebbar se définit comme « une écrivaine dans le siècle – siècle qui commencerait au milieu du XXe siècle – c’est-à-dire lié à une histoire particulière, celle de la France et de ses colonies : guerres de colonisation, de décolonisation, de libération et, liés à cette histoire, tous les effets de déplacement, d’exode, d’exil et donc de rencontres singulières entre ceux qui quittent un pays et ceux du pays d’arrivée.

***

Cette conférence appartient à un cycle de 3 conférences. Les suivantes seront :

à l’Université de Galatasaray / Mercredi 9 mars 2011 à 10 heures
sous l’égide de l’Institut français d’Istanbul

à l’IFEA / Mercredi 9 mars 2011 à 18 heures

recherche


MOODLE E-OKUL web-mail