français | Türkçe

connexion

Concert-Conférence

22 février 2020 , 18:00 → 19:00

| Concert , Conférence , Musique classique , Ouvert à tous

Emre ARACI : Le Sultan Abdülaziz à Londres : Histoire de l’ode ottomane interprétée par le chœur anglais de 1600 musiciens

Emre Aracı sera accompagné au piano par Toros Can.

Lors de la visite du Sultan Abdülaziz à Londres en été 1867 en tant qu’invité officiel de la reine Victoria, l’une des cérémonies la plus somptueuse organisée en son honneur était un concert réalisé par un chœur de 1600 musiciens au Crystal Palace (palais en verre). Durant ce concert, un chœur géant composé de musiciens anglais a interprété une ode signée par le compositeur italien Luigi Arditi tout en restant fidèle au texte en ottoman. Musicologue, compositeur et chef d’orchestre, le Dr. Emre Aracı retracera l’histoire intéressante de la genèse de cette ode, dont il a réalisé lui-même l’enregistrement pour la première fois au monde, ainsi que celle de son interprétation à Londres. Ainsi, à l’occasion de ce concert-conférence particulier, les dimensions culturelles du voyage du Sultan Abdülaziz seront revisitées 153 ans après sa visite, à la lumière d’exemples musicaux et de visuels.

Emre Aracı

Diplômé de l’Université d’Édimbourg, Emre Aracı détient un baccalauréat avec distinction et un doctorat en musique. En combinant ses acquis musicaux avec ses différents domaines d’intérêt tels que l’art, l’architecture, la littérature, l’histoire et la diplomatie, Aracı se distingue surtout par ses concerts et ses conférences sur la tradition musicale occidentale de l’Empire ottoman au XIXe siècle aussi bien que par ses livres, ses articles, ses enregistrements de CD et ses documentaires. Il est l’auteur des livres Ahmed Adnan Saygun, Donizetti Pacha, Le Théâtre Naum, Kayıp Seslerin İzinde (Sur les traces des sons perdus), Yusuf Agâh Efendi - 18. Yüzyıl Londrası’nda İlk Türk Büyükelçi (le premier ambassadeur ottoman à Londres au XVIIIe siècle), Elgar Türkiye’de (Elgar en Turquie) et Çaykovski İstanbul’da (Tchaïkovski à Istanbul). Parmi ses compositions figurent Boğaziçi Mehtapları Keman Konçertosu (le concerto pour violon intitulé Le clair de lune sur le Bosphore) et Kayıp Seslerin İzinde Senfonisi (la symphonie intitulée A la recherche des sons perdus). Emre Aracı vit en Angleterre depuis 1987 et poursuit ses travaux avec le soutien de la société Nurol Holding et celui de la famille Çarmıklı.

Toros Can, pianiste

Toros Can a étudié au Conservatoire d’État d’Ankara, au Royal College of Music de Londres, à l’Université de l’Arizona, à l’école des arts Meadows (Southern Methodist University) et à l’Université de Yale. Ses professeurs ont été notamment İlhan Baran, Güherdal Çakırsoy, Peter Katin, Edwin Roxburgh, Tedd Joselson, Peter Frankl, Joaquín Achúcarro et Nicholas Zumbro. Toros Can a participé aux Masterclasses de Alexander Jenner, Jan Wijn, György Sándor, Boris Berman et Claude Frank.
En 1998, Toros Can a remporté les prix de la Fondation Yvonne Lefebure, Chevillion Bonnaud-Fondation de France et Blanche Selva (1er prix) au Concours international de piano du XXe siècle d’Orléans en France. Il a remporté d’autres prix, tels que les prix de Green Valley, Quilter, John et Jean Redcliffe Maud, le prix de la Fédération des associations turco-américaines, les prix de Charles S.Miller, Joel Estes Tate, Constant & Kit Lambert, Else et Leonard Cross Charitable Trust, Phillis Wright, Marjorie & Arlond Ziff, John et Jean Redcliffe Maud et en 2002 le prix artistique de l’Université d’Anatolie.
Ses quatre enregistrements de Ligeti, Hindemith, Crumb et Purcell ont été deux fois Diapason d’Or, Diapason 5, Le Monde de la Musique-CHOC, Télérama-ffff, Répertoire-9, Répertoire-10, Observateur-3, Piano le Magazine-Coup de Coeur et Classica-5.
Toros Can a beaucoup joué en Turquie, en France, aux États-Unis, en Angleterre, aux Pays-Bas, en Italie, en Autriche, en Allemagne, à Singapour, en Roumanie, au Kosovo, en Bulgarie, en Suisse, en Croatie, en Pologne et en Géorgie. Il a été invité à se produire à la Salle Cortot, au Théâtre du Châtelet, au Concert-Hall Athénée George Enescu, au Théâtre Vrijhof, aux Invalides, à la Cité de la musique de Paris et à St-Marchin-in-The-Fields. Toros Can a participé à des festivals internationaux tels que le Festival de musique de Münster, le Festival Saint-Riquier, le Festival international de musique d’Istanbul, les sessions musicales de Hollande et le festival de piano de La Roque d’Anthéron.
Toros Can enseigne actuellement à l’Académie des Beaux-Arts Arsu et à l’Ecole Francophone de Musique d’Istanbul (EFMI).

La conférence se déroulera en turc et sera accompagnée d’une traduction simultanée en français.

Les invités souhaitant bénéficer de la traduction devront télécharger gratuitement l’application Appaudio sur leur smartphone (android/IOS) ou tablette et apporter leur casque.

recherche


MOODLE E-OKUL web-mail