« Cartographie du sensible » Mathias Poisson & Walid Farouk (Février 2017)