français | Türkçe

connexion

Visite des Préparatoires C et rencontre : l’interview

L’exposıtion sur les femmes ottomanes est arrivée au moment ou nous travaillions dans la classe l’interview. Inviter Madame Anne Baradel dans la classe était un excellent moyen de prolonger l’intérêt suscité par l’exposition et de faire pratiquer en situation réelle le questionnaire.
Il y a eu de jolies productions par groupes que nous avons réunies en un texte unique.

Quelques élèves se sont essayés au discours rapporté des paroles de Madame Anne. Avec bonheur. Les professeurs de français de Préparatoire C.

Nous sommes des élèves de préparatoire C. On a visité l’exposition sur les femmes Ottomanes préparée par Mme Anne Baradel et on a vu beaucoup de cartes postales qui sont très magnifiques et intéressantes parce que pour nous elles sont différentes et qu’on les a vues pour la première fois de notre vie. Elles nous montrent les femmes qui se libèrent avec le temps. Pendant que nous la visitions, nous avons compris le mélange des cultures à cette époque. Nous avons beaucoup aimé cette exposition et nous étions aussi curieux de la vie et du travail de Madame Anne, c’est pourquoi nous avons décidé de l’interviewer. Elle est venue dans notre classe et on a commencé à lui poser des questions :

Pourquoi avez-vous choisi ce thème ?

Ce n’est pas moi qui l’ai choisi, c’est l’équipe de direction avec la maison d’édition Bleu Autour qui publie beaucoup de livres sur la Turquie, mais je pense que ce thème est intéressant.

Quand avez-vous commencé à préparer cette exposition ?

Ça a duré 1 ans.

Comment et où avez-vous trouvé ces photos et ces cartes postales ?

Il y a plusieurs sources. J’ai d’abord lu des livres dont Femmes Ottomanes et dames Turques de Christine Peltre publié chez Bleu Autour, et la majorité des cartes postales proviennent du collectionneur qui a prêté les cartes pour le livre. Ensuite, je suis allée voir les Antiquaires, les bouquinistes qui se trouvent à Kadıköy, et les ventes aux enchères. Ça a pris beaucoup de temps pour les trouver.

Que pensez-vous des femmes Ottomanes ?

J’ai tout d’abord été surprise de leur variété, je me suis demandé qui elles étaient.

Est-ce que vous auriez aimé vivre comme une femme ottomane ?

Non, je ne suis pas nostalgique, je pense que chaque époque a ses bons et ses mauvais côtés. Je suis heureuse de vivre maintenant.

Quelle est-elle votre partie préférée de l’exposition ?

C’est difficile à dire, mais je pense que c’est la partie polaroid car il y a une interaction entre les visiteurs et le décor. C’est actif et dynamique. Et j’aime la partie des cartes fantaisies et aussi la partie mosaïque.

Avec quels sentiments avez-vous préparé votre travail ?

Avec de la curiosité.

Depuis combien de temps êtes-vous en Turquie ?

C’est la 3ème année.

Comment et pourquoi avez-vous décidé de venir en Turquie ?

J’aime voyager et j’aime travailler dans les pays étrangers.

Quelles sont les qualités nécessaires pour votre travail ?

İl faut de la curiosité, aimer découvrir de nouvelles choses. İl faut de l’organisation et de la créativité pour trouver des idées originales. Par exemple, recréer un décor d’époque où les élèves, les visiteurs peuvent entrer.

Ce métier est-il fatigant pour vous ?

Oui, mais j’aime beaucoup, c’est une bonne fatigue.

Combien de projets avez-vous préparés ?

J’ai préparé 4 projets.

Merci Mme pour votre patience et vos réponses.

Maintenant j’ai une question. Et-vous, que pensez-vous de cette exposition ?

On a beaucoup aimé. İl y a différentes cartes postales qui sont intéressantes pour nous, car on les a vues pour la première fois dans notre vie. C’était un bon thème pour les lycéens. La partie polaroid est la plus amusante pour nous. C’était une bonne idée. On vous remercie.

Merci, au revoir !

Les élèves de la Préparatoire C

recherche


MOODLE Réception des parents TICE E-OKUL web-mail