français | Türkçe

connexion

Trio 2 altos piano

29 novembre 2018, 19:30

| Concert , Musique classique , Ouvert à tous

Barış Kerem Bahar, alto
Beste Tıknaz Modiri, alto
Orçun Orçunsel, piano

PROGRAMME :
Le programme sera mis en ligne ultérieurement.

Barış Kerem Bahar, alto

Barış Kerem Bahar a commencé ses études de musique très tôt, dans le Choeur d’enfants de l’Opéra Ballet d’état d’Izmir. En 1997, il entre dans le département d’alto du conservatoire d’état de l’Université du 9 Septembre (Izmir). Il obtient un "Prix Spécial" en 2000 au Concours de Musique de Chambre organisé par la fondation "Sevda Cenap And Müzik". En avril 2002, il remporte le deuxième prix du 5ème "Concours International de Musique Classique d’Edirne". Durant ses études, il a l’occasion de jouer avec différents orchestres des oeuvres en tant que soliste, tels que le concerto pour 2 altos de Vivaldi, la symphonie concertante de Mozart, la fantaisie de Hummel. Barış Kerem Bahar a aussi participé à des master classes et des workshop à l’occasion desquels il a eu l’occasion de travailler avec des artistes renommés comme Ruşen Güneş, les musiciens de Apple Hill, Michael Kelley, le Prof. Lukas David, Ellen Jewitt, Bruno Giuranna. Il a travaillé l’interprétation de Mozart avec le Prof. Jerrold Rubinstein. En 2007, il est diplômé du conservatoire d’état de l’Université d’Istanbul en obtenant la meilleure note et la mention très bien. En 2012 il obtient son master avec la mention très bien. En 2013, il est invité par le conservatoire G. Puccini (Italie) à suivre des cours de master classe en alto et en musique de chambre. Il poursuit brillamment ses études en alto au conservatoire "Luca Marenzio" en Italie, où il obtient son diplôme et où il suit une formation sur le style baroque avec le claveciniste Giovanna Fabiano. Il interprète en première mondiale le concerto pour alto en sol mineur de J.S. Bach dans la salle de concert "Brescia Pietro Da Cemmo". En 2017, il joue le concerto pour alto en fa Majeur de Stamitz, oeuvre interprétée pour la première fois en Turquie. La même année en février, il interprète en première mondiale les "miniatures pour alto" de Ebru Güner Canbey, en récital en Italie. Barış Kerem Bahar a donné des concert avec l’ensemble IANUA, l’ensemble baroque Morassutti, et en duo ("DuoPontis") avec l’organiste et clavecimiste italien Gabriele Levi. Barış Kerem Bahar est membre de différents orchestres renommés tels que l’orchestre philarmonique de Borusan Istanbul.

Beste Tıknaz Modiri, alto

Beste Tıknaz Modiri a reçu de nombreux prix de concours internationaux tels que le Concours international d’Ensembles de Musique de Chambre en 2010 (Médaille d’or, Carnegie Hall, New York), le "BO. CO. String Idol", le "MTNA Young Concert Artists State", le "BO. CO. Concertos", le concours de violon de l’Université du 9 Septembre, les "Prix pour la Paix" de Applehill. Beste Tıknaz Modiri est chef de pupitre des altos dans l’orchestre philarmonique de Borusan, dans l’orchestre philarmonique de chambre de Berlin, et elle est professeur assistant au conservatoire d’état de l’Université d’Istanbul. Elle fait de nombreux concerts en Turquie et dans des pays étrangers tels que l’Allemagne, l’Italie, la Belgique, la France, l’Angleterre, l’Inde, le Japon, l’Azerbaidjan, la république populaire de Chine, l’Arménie, les Etats-Unis, le Canada, Porto Rico. L’artiste se produit aussi bien en récital qu’en musique de chambre ou en solo avec orchestre. En Turquie, elle a joué dans des lieux réputés tels que Iş Sanat, de CRR, AKM, Süreyya, CKM, le centre culturel autrichien, le lycée Notre-Dame de Sion, le centre culturel italien, Izmir Sanat, le centre Adnan Saygun, le salon de concert Bilkent, le salon de concert Nevid Kodallı. A l’étranger, elle a joué dans de hauts lieux musicaux tels que le Carnegie Hall, le "Boston Symphony Hall", le théâtre "Harvard Sanders", la salle "Beethoven" à Bonn, le "Old Westbury Series" à New York, le "Gewandhaus" à Leipzig, le "Konzerthaus", le "Kammermusksaal" et le "Philarmonie Berlin Gr. Saal" à Berlin, la salle de concert "Queen Elizabeth" à Bruxelles, le "Ungaku Do" au Japon, la salle de concert de Pekin. En 2015, Beste Tıknaz Modiri réalise la première interprétation en Turquie du concerto pour alto de C.Forsyth avec l’orchestre symphonique d’état d’Istanbul.
Beste Tıknaz Modiri est membre de plusieurs ensembles de musique de chambre : les Virtuoses de Borusan, l’Orient Ensemble, l’ensemble Modiri, Violaria et Amitié Ensemble. Beste Tıknaz Modiri a également été professeur d’alto dans différents fesitvals et académies tels que l’International Youth and Muse (Boston), "Point counterpoint" (Vermont), "Apple Hill" (New Hamshire), l’Académie Européenne Mozart (Italie), le Festival International Chichibu (Japon).
L’artiste a commencé ses études d’alto avec le prof Ani İnci au conservatoire d’état de l’Université d’Istanbul. Elle obtient sa licence en étant première de sa promotion en 2002, puis son master en 2004. Elle obtient le titre d’assistant professeur en 2012. Entre les années 2006 et 2008, elle obtient une bourse d’étude pour étudier au conservatoire de Boston avec Leonard Matczynski, elle gagne le "Prix du Président" et y termine ses études avec succès. Tout au long de ses études, elle a l’occasion de travailler avec de musiciens de grande renommée, tels que l’artiste d’état R. Güneş, le Prof. M. Buccholz, le Prof. T. Masurenko, N. Imai, Y. Bashmet, V. Warshawsky, M. Kelley, M.Ruth Ray, R.Noren, R.Tapping, R.Diaz, B. Pasquer, B. Guiranna, M.Thompson, P. Farulli, C. Phelps, M. Tenenbaum. Beste Tıknaz Modiri joue sur un alto de 1883 "Gand et Bernadel".

Orçun Orçunsel, piano

Né à Istanbul, Orçun Orçunsel commence ses études de piano au Conservatoire d’Etat de l’Université d’Istanbul à l’âge de 4 ans. Il est ensuite diplômé en 2004 du département de piano du Conservatoire d’Etat de l’Université des Beaux-Arts de Mimar Sinan en travaillant sous la supervision de Zeynep Yamantürk. En plus de ses travaux avec le compositeur Ali Darmar et la musicienne d’Etat et pianiste Prof. Ayşegül Sarıca, il a principalement participé aux ateliers de l’éminent pianiste et pédagogue Stephen Kovacevich et de Thomas Yee et de Hanry Faures dont il a su attirer leur intérêt. Ayant été classé dans plusieurs concours internationaux, Orçun Orçunsel obtient une bourse ALV en 2007 pour participer à l’académie d’été de Salsbourg et travaille avec Karl Heinz Kammerling. Il se focalise alors en particulier sur le travail de la transcription et des arrangements.
Ses premiers travaux de composition, il les débute à l’âge de huit ans. Il poursuit dans cette voie et continue d’écrire des compositions et des arrangements pour les concerts qui se déroulent dans divers coins du monde et compose également des films de musique.
Il commence également des études de chef d’orchestre avec le musicien d’Etat Prof. Gürer Aykal dans le cadre du programme de maîtrise du Conservatoire d’Etat de l’Université des Beaux-Arts de Mimar Sinan et dirige l’Orchestre symphonique de Dokuz Eylül en 2007. Lors de la même année, il dirige une partie des oeuvres en tant que vice-chef d’orchestre dans le cadre de l’Opéra “Leyla ile Mecnun” de Yalçın Tura, qui a levé les rideaux sur la scène de Muhsin Ertuğrul (Istanbul) avec l’Orchestre symphonique de CRR. Il travaille en 2008 et en 2009 en tant que vice-chef pour l’Orchestre Symphonique de la Jeunesse nationale, dirigé par Cem Mansur. Il dirige ensuite l’Orchestre symphonique d’Etat d’Antalya, l’Orchestre symphonique d’Etat d’Istanbul, l’Orchestre symphonique d’Etat de Çukurova, l’Orchestre de Chambre académique de Mersin et l’Orchestre symphonique de la radio de Budapest.
En 2017, Orçun Orçunsel a reçu le “Prix du Chef d’Orchestre de l’année” dans le cadre des prix de la musique classique Donizetti organisés par la revue Andante.
Dès 2008, il se produit régulièrement en concert avec l’orchestre Orchestra’Sion qu’il a fondé à Istanbul et dont il est le chef d’orchestre permanent et le directeur artistique général.
Avec Orchestra’Sion, il a partagé la scène avec d’éminents musiciens, tels le grand pianiste Paul Badura-Skoda, Andrei Gavrilov, Dimitri Ashkenazy, Aleksander Rudin, Ayşegül Sarıca, Cihat Aşkın, Toros Can, Borusan Quartet, Bülent Evcil et Özcan Ulucan. Ayant interprété avec cet orchestre pour la première fois en Turquie des ouvrages tels que la version pour l’orchestre de chambre des 4ème et 5ème symphonies de Mahler, Orçun Orçunsel continue d’une part à accueillir avec l’orchestre Orchestra’Sion les plus grands virtuoses, à diriger des orchestres en tant que chef invité, à créer des compositions, des arrangements et des musiques de films, et poursuit en parallèle sa carrière de pianiste concertiste.

recherche


MOODLE Réception des parents TICE E-OKUL web-mail