français | Türkçe

connexion

Travaux du Club Environnement/Vie Durable de NDS au jardin Hotaru à Beykoz

Dans le cadre de leurs activités, les Clubs Environnement/Vie durable de NDS et du lycée français Saint-Michel se sont rendus le 7 novembre 2017 pour découvrir les subtilités et l’application de l’agriculture naturelle.

Hotaru signifie luciole en japonais. Comme son nom l’indique, le jardin Hotaru est un jardin d’agriculture naturelle dans lequel travaillent les amoureux de la nature qui veulent éclairer leur propre personne et illuminer leur environnement.

En premier lieu, les élèves ont recueilli les informations données par les propriétaires du jardin avant de faire la visite guidée des lieux puis de les préparer pour l’hiver ; enlèvement des tuteurs des plants de tomates et examen des plantes figuraient notamment au programme. Ces travaux ont été complétés par la prise de semences et la récolte de pommes de terre douces qui ont été dégustées après avoir été grillées sur un poêle à charbon. Après le déjeuner, une activité de méditation a été organisée pour bénir la nature.

Les subtilités de l’agriculture naturelle

Il y a trois principes dans l’agriculture naturelle : terre propre, semences propres et eau propre.

Le but est de pratiquer l’agriculture sans faire usage de pesticides chimiques, d’engrais artificiels ou animaux. Lorsqu’on cesse d’utiliser les engrais, la fertilité du sol augmente davantage, la terre étant elle-même un engrais naturel. Les feuilles tombent, se décomposent et se mélangent avec la terre en la nourrissant dans tous les sens.

En raison de l’augmentation de la population, les gens ont besoin de plus de produits alimentaires. Parallèlement à ce développement, l’usage des engrais chimiques, des pesticides et des hormones s’accroît également. Le nombre d’insectes nuisibles augmente avec l’usage des engrais. La terre est intoxiquée par l’usage des pesticides chimiques qui contaminent à leur tour les récoltes.

Une plante cultivée dans des conditions naturelles est plus résistante au vent, à la pluie et à d’autres facteurs externes par rapport à une plante cultivée avec des engrais, ses racines étant plus longues. Les plantes, ainsi mieux nourries, donnent des récoltes plus conséquentes et de meilleure qualité gustative.

Il est possible de produire des produits alimentaires sains, nutritifs et délicieux uniquement en faisant confiance à la force de la terre et en collaboration étroite avec la nature.

recherche


MOODLE Réception des parents TICE E-OKUL web-mail