français | Türkçe

connexion

Öykü et Ali, deux des 140 nouveaux élèves de NDS

Öykü Kuzman arrive du collège de Şahinkaya à Bursa, ville où elle habite. Souhaitant apprendre le français, c’est Nami Başer, ami de longue date de la famille et ancien professeur au lycée, qui leur a beaucoup parlé de NDS et a proposé de choisir notre établissement.

Öykü est venue avec sa maman à plusieurs reprises avant la pré-rentrée et difficile de dire qui des deux en ce jour de pré-rentrée est la plus excitée. Pour venir suivre ses études à Notre-Dame de Sion, ses parents lui ont trouvé une place dans un foyer pour étudiants à Ortaköy et elle rentrera seulement les week-end et durant les vacances à Bursa.

Même si elle n’a aucune connaissance de la langue française, la jeune fille la considère comme littéraire et agréable. Sa famille apprécie notamment les œuvres de Marcel Proust et la maman les films français.

Dans la cour, Deniz, élève et volleyeuse dans l’équipe du lycée, engage la conversation avec Öykü et lui demande d’entrée si elle envisage de faire du volley, vu sa silhouette élancée. Le contact est pris, les numéros de téléphone échangés et la nouvelle venue a déjà une camarade.

Ali Omacan est venu à la réunion de pré-rentrée avec ses parents. Le trajet le menant jusqu’au lycée n’est pas bien loin, en effet il habite Nişantaşı. Auparavant, il a fréquenté le collège Erkan Ulu à Fulya.

En famille, ils ont visité plusieurs lycées avant d’arrêter leur choix sur NDS qui leur a semblé le meilleur avec un enseignement plus rigoureux que les autres.

Comme Öykü, Ali ne connaît pas un mot en français mais c’est néanmoins la langue qu’il préfère et il souhaite ultérieurement poursuivre ses études universitaires dans l’hexagone.

Nous leur souhaitons à tous deux ainsi qu’à leurs 138 autres camarades de Préparatoires de passer cinq fructueuses et heureuses années au sein de Notre-Dame de Sion.

recherche


MOODLE Réception des parents TICE E-OKUL web-mail