français | Türkçe

connexion

Le Prix Littéraire NDS 2016 des lycéens attribué à Romain Puértolas

Pour la 3ème année consécutive, le jury des lycéens de NDS a lu une sélection d’ouvrages et choisi de décerner le Prix Littéraire NDS 2016 des lycéens à Romain Puértolas pour son roman « L’extraordinaire Voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea ».

La cérémonie de remise du Prix a eu lieu le 26 octobre 2016 dans la salle de spectacles de Notre Dame de Sion en présence de l’écrivain et d’Ebru Erbaş, traductrice de l’ouvrage en turc, également primée à cette occasion.

Après avoir souhaité la bienvenue à l’auditoire ,Deniz Tan de 12A et Ceyda Su Erden de 10A, maîtres de cérémonie, ont rappelé l’historique et les caractéristiques tant du Prix Littéraire Notre Dame de Sion que du Prix Littéraire NDS des Lycéens.

Elles ont aussi évoqué leurs lectures effectuées tout au long de l’année et leur choix qui s’est porté sur ce livre qui évoque avec humour un sujet d’actualité particulièrement douloureux, celui des migrants.

Romain Puértolas a ensuite été invité à monter sur scène pour recevoir son prix remis par İdil Zorlu et Berfin Orhan, élèves de 10A et membres du jury. Ce fut ensuite au tour d’Ebru Erbaş de recevoir sa récompense des mains de Baran Baysal de 12E, également membre du jury.

Les deux lauréats ont pris brièvement la parole. L’auteur a manifesté son plaisir de se trouver dans ce magnifique établissement et s’est dit heureux de recevoir ce prix pour son livre écrit en français et traduit en turc qui sont, à ses yeux, les deux plus belles langues au monde. Il a également évoqué sa manière d’écrire, sa plume étant son téléphone portable et son bureau les lieux où il se déplace ou bien se trouve, y compris les transports en commun. Il se considère plutôt comme un « Jules Verne » - voyageur comme lui -contemporain, qu’un Zola.

Ebru Erbaş a, quant à elle, évoqué sa scolarité à NDS où elle a obtenu son premier Prix à un concours du Club de Traduction en tant qu’élève. Elle a également évoqué la tradition littéraire et culturelle qui font partie des valeurs défendues par le lycée.

Après ce premier moment fort, les deux maîtres de cérémonie ont rapidement présenté le parcours atypique du lauréat avant de lui redonner le micro. Il a ainsi évoqué la rédaction du livre primé et évoqué son roman suivant « La petite fille qui avait avalé un nuage grand comme la Tour Eiffel » qui a récemment aussi été publié en turc, et qui évoque la maladie.

L’écrivain a répondu aux nombreuses questions posées par les élèves, notamment sur la longueur des titres de ses livres, pourquoi avoir choisi une armoire Idea comme cachette pour le fakir, si son passé de magicien a influencé son écriture, si le fait d’écrire sur sa chemise est véridique,...

Après la remise des certificats aux membres du jury par les lauréats, une séance de dédicaces fort sympathique a eu lieu dans la grande salle, suivie d’interviews avec la presse écrite et télévisée présente pour couvrir cet événement important dans la vie culturelle de NDS.

recherche


MOODLE Réception des parents TICE E-OKUL web-mail