français | Türkçe

connexion

Franck Ciup, pianiste

6 novembre 2014, 19:30

| Concert , Ouvert à tous

Musique classique et musique de films

Si vous souhaitez une invitation, veuillez cliquer ici.

Franck Ciup, pianiste

Pianiste, compositeur, diplômé de l’école normale de musique de Paris, Franck Ciup est une personnalité.
En 2006, il fait construire à Bourges un petit théâtre dans sa maison (Théâtre Saint Bonnet) et se consacre désormais uniquement à sa passion de produire des artistes, composer, donner des concerts, initier les enfants lors de séances pédagogiques pour partager avec le public de demain, son amour des grands compositeurs.

Il a créé en 2013, une série « Concertopitaux » aidé en cela par le Medef du cher, qui a co-financé un piano, où lui-même et de grands artistes de passage à Bourges, jouent à l’hôpital gracieusement.

En novembre 2013, il a été invité par son ami compositeur et pianiste, Stéphane BLET à qui il voue une grande admiration, à faire partie des membres du jury du 1er Concours international de Piano Orchesta’Sion à Istanbul.

Sa discographie comprend entre autres les célèbres variations Goldberg de BACH, le quintette piano et quatuor à cordes de SCHUMANN...

A paraître prochainement : un duo pour 2 pianos avec son ami Gilles Leconte, MOZART la Sonate en Ré Majeur et BRAHMS les Variations sur un thème de Haydn.

La devise de Franck Ciup :
« Le jeu est puéril, mais le fait de jouer est sérieux. »

Programme :

Notes sur les compositions de Franck CIUP pour Piano :

Ce sont chacune des sortes de « comedia delle arte » sans prétentions comme le dit lui même son compositeur, Franck Ciup.

A l’origine des improvisations en insérant des « citations musicales » de compositeurs qu’il affectionne ; « ma musique est simple, populaire, mais demande une interprétation soignée ; mon seul souci est de ne jamais ennuyer le public, de surprendre, et d’aller droit aux cœurs. »

Pari gagné ; l’auditeur s’abandonne dans une écoute contemplative, et comme les musiques de films qu’elle évoque, les images défilent, les émotions intenses se succèdent se chassant les unes des autres.

Pages violentes et passionnées s’alternent entre calme et contemplation, utilisant la palette la plus extrême de l’instrument, du plus aigu, suscitant le monde de l’innocence, aux graves de l’enfer. Emporté dans le tourbillon des enchaînements sans fin.

…… Le pari est gagné quand des jeunes viennent vous dire à l’issu du concert : « mssieur, ta musique, elle déchire…… » .

recherche


MOODLE Réception des parents TICE E-OKUL web-mail