français | Türkçe

connexion

Duo piano violon

1er mars 2018, 19:30

| Concert , Musique classique , Ouvert à tous

François Pineau-Benois : violon
Guilhem Fabre : piano

Programme :
W.A. MOZART : Rondo de la Sérénade « Haffner » K250
W.A. MOZART : Sonate pour violon & piano K 454
Fritz KREISLER : Récitatif et Scherzo (violon solo)

***PAUSE***

L. van BEETHOVEN : Sonate pour violon n°9 op.47 “Kreutzer”

François Pineau-Benois, violon

Né en 1994, François Pineau-Benois découvre le violon à 4 ans et demi, l’étudie au CRR de Bordeaux puis de Versailles, et intègre à 14 ans la classe de Régis Pasquier au Conservatoire National Supérieur de Paris (CNSMDP). Il y obtient son Master en interprétation du violon en 2014 à l’âge de 19 ans, qu’il poursuit par un Master en musique de chambre obtenu en 2017, tout en faisant le choix de continuer à se perfectionner auprès de Régis Pasquier à l’Ecole Normale de Musique de Paris. Sa formation se complète par des masterclasses de Salvatore Accardo, Maxim Vengerov, Rimma Suchanskaya, Felix Andrievsky, Ulf Wallin, Michaela Martin ou Constantin Serban.
Pineau-Benois est lauréat des Premiers Prix du concours international Alexander Glazounov (2017), du Prix de Ciboure de l’Académie Ravel (2015), du Prix « Young Artist Award » du concours international Léopold Mozart (2013), des Prix « Musiciens entre deux guerres » et Rotary/Lion’s de l’Académie Ravel (2013), des concours Vatelot-Rampal (2006), UFAM (2005).
Il a bénéficié de bourses de mérite pour les festivals « Virtuoso Violin » (GB), « Rencontres musicales Internationales de Graves », « Rencontres musicales de Noyers », « Les notes Blanches » (France), « Société Tcherepnin » (Les Etats-Unis), « Académie de Bad Léonfeld » (Autriche). Il s’est produit à plusieurs reprises à France Musique en solo ou avec le Trio César Franck. En formation de musique de chambre, il est invité aux festivals « Musique en côte Basque », « Violoncelles de Belaye », Ravéliades, « Les Rendez-vous de la Chaize », « Les Hivernales Musicales », « Rencontres Musicales Internationales des Graves », à l’IRWC de Stuttgart, à Tel-Aviv au théâtre Yiad Le Banim, ainsi qu’en Turquie et en Belgique. Parfois aux côtés d’artistes de renom comme R. Pidoux , Y. Markovic ou T. Deighton. En soliste avec orchestre, il joue notamment le concerto de Bach pour deux violons avec Régis Pasquier avec l’Orchestre de Chambre de Toulouse ainsi que le concerto No 3 de Saint-Saëns avec L’Orchestre Philharmonique d’Irkoutsk en tant qu’ambassadeur de la musique française.
Sa tournée en Israël en octobre et novembre 2016 avec l’Orchestre du Festival de Jérusalem, est un vrai succès, remarqué par les medias. Il est invité pour deux nouvelles tournées orchestrales en juillet puis en décembre 2017. Il interprète avec cet orchestre de chambre une série de pièces concertantes tournant autour de la Musique française, c’est une expérience forte qu’il vit avec une équipe de musiciens passionnés et un accueil public enthousiaste.
Il se démarque dans sa génération par la sensibilité et le romantisme de son jeu. La revue Musical Opinion (GB, 2012) qualifie son interprétation d’exceptionnelle, Sud ouest évoque « un charisme hiératique ».
Pineau-Benois participe à l’action de l’association Live Music Now.
François Pineau-Benois joue avec le violon historique « Le Genève » de Lucien Durosoir, instrument que Lucien Durosoir emporta avec lui sur le Front de la Première Guerre mondiale, instrument grâcieusement prêté par l’association Musiciens entre Guerre et Paix.

Guilhem Fabre, piano

Guilhem Fabre commence le piano à l’âge de 5 ans à Nîmes. Il décide après son bac de se lancer dans l’aventure et entre en 2010 à l’unanimité au CNSM de Paris dans la classe d’Hortense Cartier- Bresson. Il obtient en 2015 son Master avec la mention Très Bien à l’unanimité du jury en suivant les cours de Roger Muraro. En 2015-2016, il part compléter sa formation auprès de Tatiana Zelikman à l’Académie Gnessine de Moscou. Lauréat 2016 de la Fondation Banque Populaire, il remporte le Prix de Soliste Pro Musicis 2017.
Guilhem Fabre est un artiste qui s’investit dans différents domaines :
il donne des récitals dans des cadres variés : dans les festivals en France (du Carré d’As à Chartres, du château de Lourmarin et de Saint-Jean Cap Ferrat en Provence, du Cap Ferret, du Carré d’Art à Nîmes, de l’église de Saint-Louis en l’Ile à Paris, au théâtre d’Auxerre, ou Du piano aux étoiles à Lectoure...), au Maroc (à Marrakech et à Essaouïra) et en Russie bien sûr (au Musée Scriabine à Moscou, au Festival de Volgograd, au Théâtre de Doubna en concerto).
Guilhem Fabre est également très engagé dans le milieu du théâtre, qu’il pratique, et les projets d’auteurs. Il compose et interprète la musique de plusieurs pièces de l’écrivain Léon pour le festival d’Avignon, le Théâtre 95, le Lavoir Moderne Parisien, le Théâtre du Marais. En 2016 il obtient le rôle de pianiste et roi de France dans la pièce d’Olivier Py « Le roi Lear » pour une tournée à Taïwan, début d’une collaboration qui se poursuivra en 2017 avec « Les Parisiens » (festival d’Avignon 2017 et Théâtre de Liège) puis la création en 2018 de « La Chartreuse de Parme ».
Il est enfin l’initiateur du projet uNopia qui vise à faire vivre et aimer la musique dans le cadre de concerts itinérants dans un camion-scène.

recherche


MOODLE Réception des parents TICE E-OKUL web-mail